Sunfox

Le journal de Sunny Ripert


Articles mot-clétés code

Mort aux tabulations

mai 23rd, 2009 , 11 commentaires.

\t

Le signe tabulation en informatique est utilisé pour aligner du texte ou indenter du code. Mais c’est un caractère perfide : dans un environnement à chasse fixe c’est le seul caractère qui a décidé de prendre plus de place que les autres.

Et cette taille est variable, jusqu’à même prendre parfois une taille nulle. Elle est d’autant plus variable qu’aucun éditeur ne s’accorde sur la taille maximale que le caractère doit prendre, entre 8 et 2 caractères. Du coup, ça casse l’indentation voulue lorsque l’on décide de l’ouvrir autre part.

Exemple d’alignement avec des tabulations qui font 8 caractères de large au maximum :

Spam	Egg	Yoke
Foo	Bar	Yoke
Whizzey	Bam	Yoke

Le même texte affiché dans un éditeur où les tabulations font 4 de large :

Spam    Egg Yoke
Foo Bar Yoke
Whizzey Bam Yoke

On perd l’alignement choisi et donc le sens des colonnes.

De plus, c’est un caractère invisible. Il n’apparaîtra différent d’un espace que dans certains éditeurs de texte. Or mélangez les deux et vous n’avez pas fini de vous tirez les cheveux, surtout lorsque l’indentation est importante, comme en Python.

Le choix de la taille d’indentation doit être choisi par projet plutôt que de s’adapter aux facéties de chaque développeur. En remplaçant les tabulations avec des espaces, ces problèmes n’ont plus lieu.

Enfin la tabulation est pénible à écrire dans certaines applications—comme dans un navigateur web—car la touche tabulation sert avant tout à passer d’un champ à l’autre.

Somethingest :>

mai 27th, 2008 , 5 commentaires.

module Enumerable
  def somethingest(method)
    inject do |acc, elem|
      elem.send(method, acc) ? elem : acc
    end
  end
  
  def biggest
    somethingest :>
  end

  def smallest
    somethingest :<
  end
end

[42, 51, -9.2, 5].biggest # => 51
[42, 51, -9.2, 5].smallest # => -9.2

Ruby++

janvier 20th, 2008 , 3 commentaires.

Ceci est du ruby pour les tordus de C++ :

endl = "\n";
$stdout << 99 << " red balloons" << endl;

/usr/bin/dent

novembre 15th, 2007 , 1 commentaire.

#!/bin/bash
cat "$@" | sed 's/^/\t/'

Damn Hotlinkers

août 30th, 2007 , 5 commentaires.

Je viens de pondre Damn Hotlinkers! un petit script ruby qui affiche une liste des fichiers victimes d’un hotlink à partir de ses logs HTTP.

Et vous connaissez tous la punition pour le hotlink d’images…

“JavaScript Haute Performance”

août 30th, 2007 .

Très instructive présentation intitulée “High-Performance JavaScript: Why Everything You’ve Been Taught is Wrong” sur le développement d’applications web avec du JavaScript à très hautes doses.

Ficlets

juillet 24th, 2007 .

[Photo de Cerisier en fleurs]
Cerisier au Jardin des Plantes

Une de mes photos inspire un poème sur Ficlets.

Ficlets est un site qui invite à écrire des petites histoires et à compléter les histoires créées par les autres utilisateurs en y ajoutant une suite ou un début.

L’authentification, très simple, passe par OpenID. Le site est chaleureux, ouvert, simple, très joli, très abouti.

Chapeau à AOL, qui remonte énormément dans mon estime. Avec ce brin de poésie s’alliant au meilleur de la technologie, ils semblent enfin avoir compris à quoi devrait ressembler le web.

Gouttes

Edit!

juillet 9th, 2007 , 7 commentaires.

J’ai créé une petite application web, entre wiki et paster, nommée Edit!.

Un morceau de code ou un bout de texte à partager ? Il suffit de vous rendre sur http://edit.sunfox.org/cequevousvoulez et de coller. C’est tout. La page s’enregistrera toute seule toutes les deux secondes. Pas besoin de s’identifier, pas de bouton Envoyer ni de redirection, aucun autre choix à faire que cequevousvoulez.

En contrepartie de cette légèreté, tous ceux à qui vous avez fourni l’url peuvent modifier votre page et tout supprimer. Il n’y a pas de moyen d’annuler. Edit ne sert donc pas à stocker quelque chose auquel vous tenez énormément, mais peut tout de même servir de léger petit wiki à condition qu’il reste entre amis.

Son code est disponible, sous GPL.

Installation SVN de WordPress et de ses plugins

mai 28th, 2007 , 3 commentaires.

[Logo WordPress]

Si vous avez un accès shell sur votre hébergement et que vous préférez mettre à jour WordPress ainsi que tous ses plugins en une commande plutôt qu’en vingt, une installation SVN vous ravira.

La page téléchargement via svn de WordPress préconise de télécharger la version trunk de WordPress, mais c’est une version instable, pour développeurs, des toutes dernières modifications. Téléchargez plutôt la dernière branche stable :

$ svn checkout http://svn.automattic.com/wordpress/branches/2.5/ wordpress

Un dossier wordpress sera créé. Vous pouvez ensuite suivre la procédure d’installation normale.
Suite de l’article…


:D Sunny Ripert

est un développeur web vivant à Paris.

CV, me contacter


Textes et contenus sous licence Creative Commons.
Site crée par mes soins et propulsé par WordPress.