Sunfox

Le journal de Sunny Ripert


Articles mot-clétés standards

Évangélisation

novembre 8th, 2010 , 2 commentaires.

Logo Paris Web

Revenu de Paris Web 2010 remonté à bloc je fais profiter mon agence des conférences auquel j’ai assisté.

Pour ça j’envoie des résumés des conférences les moins techniques par email à toute l’entreprise.

Faites-en autant car ça permet de :

  • distiller les bonnes pratiques pour qu’elles rentrent petit à petit
  • faire comprendre pourquoi certains choix techniques sont si importants (« on ne peut pas tout faire en Flash ? »)
  • donner aux commerciaux les clefs — et les chiffres — pour justifier les choix techniques auprès des clients
  • valoriser notre métier en montrant son étendue et sa complexité
  • montrer la qualité de ces conférences et l’importance d’y être envoyé régulièrement

Et par dessus tout ça me sert de base pour faire quelques articles sur mon blog.

WaSP Café

avril 18th, 2008 , 3 commentaires.

Photo d'une guèpe
Photo d’Alexander Boden

J’ai assisté aux petites conférences du WaSP café qui ont eu lieu hier sur Paris. Malheureusement l’atelier web sémantique animé par David Larlet et Frédéric de Villamil affichait complet quelques heures à peine après l’ouverture des inscriptions. Entre dompter vos CSS et l’accessibilité du point de vue des utilisateurs j’ai opté pour ce dernier atelier où Tanguy Loheac et Fernando Pinto Da Silva, tous deux malvoyants, partageaient leur expérience sur le web en tant qu’utilisateurs.

Finalement, je suis ravi d’avoir pu assister à cet atelier. Ce que j’aurais appris à l’atelier Web Sémantique peut se retrouver facilement sur le net mais rencontrer des personnes mal voyantes et pouvoir écouter leur témoignages, comprendre leurs difficultés de tous les jours (ooshop, voyages-sncf, fnac, …) est rare et très enrichissant.

À ce propos Julie a promis qu’elle ferait un billet sur cet atelier, il ne devrait plus tarder à arriver.

Merci aux organisateurs du WaSP Café ! Comptez-moi présent au prochains ateliers.

CSS Naked Day Havoc

avril 10th, 2008 .

Le CSS Naked Day est une idée rigolote, que j’ai mis en place avec entrain sur mon blog. Elle consiste à ce que tout le monde désactive ses feuilles de style à une date donnée pour promouvoir les standards du Web.

C’est pourquoi le 5 avril mon blog désactivait ses styles en affichant un petit message et un lien vers le site officiel. Tout était automatique pour ne pas avoir à modifier l’apparence de mon site à minuit, en utilisant un morceau de code PHP qu’ils proposent eux-même sur le site officiel.

Manque de pot ils ont décidé de changer la date ! Cette année le jour du CSS tout nu tombe le 9 avril, alors que les deux années précédentes la date était fixée au 5. Évidemment cela casse les très nombreux plugins ou scripts qui ont été crées pour l’événement, comme ce que j’utilisais sur mon blog.

D’après le site officiel la date est désormais fixée au premier Mardi, Mercredi ou Jeudi d’avril qui ne soit pas le 1er avril. Oui. C’est carrément nul.

J’arrète donc de promouvoir cet événement jusqu’à ce qu’ils ne remettent une date fixe. Ou au moins quelquechose de calculable. Comme le premier mardi d’avril à part le 1er, au moins je pourrais le calculer facilement et ne pas avoir à éditer le code de mon site chaque année…

Internet Locker

janvier 23rd, 2008 , 3 commentaires.

Internet Explorer aura un système pour activer leur nouveau modèle de rendu dans sa version 8 sans pour autant que les sites précédents ne cessent d’être aussi « jolis » dessus. Il s’agit d’utiliser une balise meta qui contient la version d’IE que l’on souhaite cibler. Pour IE8 par exemple :

<meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=8" />

C’est une sorte de contrat. En utilisant cette balise on s’assure qu’IE9, IE10 et IE42 l’afficheront de la même façon qu’IE8. Un Doctype Switching sur le long terme. Et les oiseaux chantent.

Mais voilà. Ce serait une bonne idée si seulement ce n’était pas une très mauvaise idée. Toutes les pages écrites hier en suivant les standards du web seront pour l’éternité affichée dans le moteur de rendu par défaut. Celui d’IE7. Gulp. Et IE devra se trimballer son moteur de rendu d’IE7 pour l’éternité également. Ce qui implique un beau bordel pour le logiciel lui-même et sa sécurité.

Cette solution qui paraissait simple se complique encore lorsque l’on évoque le cas des fragments d’html, des pages MySpace, des aggrégateurs. Que se passe-t-il également lorsque des pages qui ciblent des versions différentes ou discutent entre elles dans des iframes aux niveaux différents de DOM ? Et devra-t-on suivre pour chaque chaque page la version de tous les navigateurs du marché dans laquelle elles fonctionnent ?

Le versionnement des fichiers en général n’est pas aussi simple. La meilleure solution à ce problème appliquée à Internet est encore le progressive enhancement : implémenter des fonctionnalités nouvelles en cassant le moins possible l’existant et accepter que quelques pages ne seront plus parfaitement égales au pixel près.

L’image du verrou provient de la libraire Tango et l’icône d’Internet Explorer est celle de Sam Ruby. Vous pouvez télécharger la source SVG.

Gouttes

La balise <big>

janvier 26th, 2005 , 3 commentaires.

La sémantique HTML veut que l’on utilise les balises dont le nom décrit le contenu et non la forme. Par exemple, même si à-priori les deux balises suivantes donnent par défaut du texte en gras, <b> signifie « bold » (gras) et ne donne aucune information sur le contenu alors que balise <strong> signifie « texte plus important », et accorde un sens au contenu de la balise.

Les balises dépréciées en faveur de styles CSS sont donc <b>, <i> italique, <u> souligné, <strike> barré, <center>, <big>, <small>, …

Quoique… Les balises big et small sont des styles de texte certes, mais elles ont aussi un sens !

<big> a une dimension de hauteur, de mise au premier plan. Il se distingue de strong par son importance plus élevée, sa hauteur. C’est comme un header mais sans hiérarchie. Un lecteur vocal pourait, par exemple, le parler plus fort.

De même pour <small>. Il n’y a d’ailleurs aucune autre balise que celle-ci pour qualifier un texte qui est moins important que le reste !

Alors faut-il utiliser big et small ou utiliser des strong et des span stylés en CSS à la place ? Je pense que cette dernière solution serait une erreur, et qu’il faut utiliser ces deux balises oubliées pour leur donner le sens qu’elles aimeraient tant porter.

Opquast

juillet 1st, 2004 .

Ouverture en version beta de Projet Opquast d’une liste de toutes les bonnes pratiques à mettre en oeuvre sur un site web pour qu’il soit accessible et agréable pour ses utilisateurs. Tout est fait selon le type de site (boutique, blog, etc) et selon un niveau (de difficulté ?) de 1, 2 ou 3. L’on peut encore participer à la création de cette liste en fournissant ses idées ou ses commentaires.

Il manque à mon propre site quelques points dans le niveau 3, mais dans l’ensemble je m’en sort rudement bien :]

Voir aussi un petit post à propos du lancement d’Oquast sur escalope par notre bon vieux docLegi et Opquast.org.


:D Sunny Ripert

est un développeur web vivant à Paris.

CV, me contacter


Textes et contenus sous licence Creative Commons.
Site crée par mes soins et propulsé par WordPress.