Sunfox

Le journal de Sunny Ripert


Articles mot-clétés futur

Internet Locker

Il y a 6 ans, 3 mois terriblement tôt le matin, 3 commentaires.

Internet Explorer aura un système pour activer leur nouveau modèle de rendu dans sa version 8 sans pour autant que les sites précédents ne cessent d’être aussi « jolis » dessus. Il s’agit d’utiliser une balise meta qui contient la version d’IE que l’on souhaite cibler. Pour IE8 par exemple :

<meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=8" />

C’est une sorte de contrat. En utilisant cette balise on s’assure qu’IE9, IE10 et IE42 l’afficheront de la même façon qu’IE8. Un Doctype Switching sur le long terme. Et les oiseaux chantent.

Mais voilà. Ce serait une bonne idée si seulement ce n’était pas une très mauvaise idée. Toutes les pages écrites hier en suivant les standards du web seront pour l’éternité affichée dans le moteur de rendu par défaut. Celui d’IE7. Gulp. Et IE devra se trimballer son moteur de rendu d’IE7 pour l’éternité également. Ce qui implique un beau bordel pour le logiciel lui-même et sa sécurité.

Cette solution qui paraissait simple se complique encore lorsque l’on évoque le cas des fragments d’html, des pages MySpace, des aggrégateurs. Que se passe-t-il également lorsque des pages qui ciblent des versions différentes ou discutent entre elles dans des iframes aux niveaux différents de DOM ? Et devra-t-on suivre pour chaque chaque page la version de tous les navigateurs du marché dans laquelle elles fonctionnent ?

Le versionnement des fichiers en général n’est pas aussi simple. La meilleure solution à ce problème appliquée à Internet est encore le progressive enhancement : implémenter des fonctionnalités nouvelles en cassant le moins possible l’existant et accepter que quelques pages ne seront plus parfaitement égales au pixel près.

L’image du verrou provient de la libraire Tango et l’icône d’Internet Explorer est celle de Sam Ruby. Vous pouvez télécharger la source SVG.


:D Sunny Ripert

est un développeur web vivant à Paris.

CV, me contacter


Textes et contenus sous licence Creative Commons.
Site crée par mes soins et propulsé par WordPress.