Sunfox

Le journal de Sunny Ripert


Web 2.0

Nous entrons dans le Web 2.0 ! Mais euh quand est ce qu’on etait dans le Web 1.0 alors ?

Changements dans l’air…

Vous avez remarqué les changements sur la toile ces derniers temps ?

Flickr débarque avec son interface épurée, ses nouvelles façons de trier (les « tags ») c’est une vraie révolution ! Si on peut modifier nos photos avec seulement deux trois clics et sans même recharger la page, c’est grâce au fameux XmlHttpRequest ou AJAX, qui existe depuis belle lurette sans jamais être aussi bien exploité.

Puis c’est au tour de Gmail le webmail de Google de nous époustoufler avec son interface qui défie toute logique d’html. Le javascript est utilisé comme jamais il ne l’a été et l’on fait face à une vraie application, on classe les choses différement pour mieux les retrouver (les tags).

Le phénomène des blogs s’étend toujours plus et les sites commencent à dialoguer entre eux ! À travers le réseau on voit passer des pings, des trackbacks, des fils de syndication. Les « tags » pour classer de l’information fleurissent sur le web en même temps que les termes folksonomie et taxonomie pour définir cette nouvelle classification collaborative.

Web 0, 1 et 2

Le pas vers le Web 1.0 est pour moi le passage des pages html toutes simples crées une par une vers les des pages dynamiques crées grâce à des bases de données et des languages (PHP, CGI, etc.). C’est l’avènement des moteurs de recherche et des sites marchands.

0. HTML
1. HTML + PHP
2. HTML + PHP + WWW

Le Web 2.0 c’est un peu le passage du HTML vers le XML, c’est à dire un language tout d’abord d’affichage vers un language de stockage et de partage de données. L’info est brute et partagée avec de nombreux sites.

Ce sont en fait les mentalités qui changent. On s’ouvre dorénavant vers l’utilisateur. Les machines communiquent entre elles, pour faire arriver à l’utilisateur l’information que lui-même choisit. D’un kiosque où sont affichées des infos le web devient une application à part entière avec une place à chaque l’utilisateur.

Un site du Web 2.0 c’est quoi ?

  • des beaux URLs dès que possible (sans avoir tous les &= comme ça et pas ça)
  • un API pour entrer et sortir des informations du site
  • syndication des informations sous formats RSS, Atom, etc
  • récupération des informations d’autres sites
  • importante accessibilité (notemment avec du code respectant les standard du web)
  • interfaces claires, des plus minimales possibles
  • facile à mettre à jour sans connaitre de css ou d’html par exemple
  • mettre en commun des infos, du « social networking », de la classification collaborative

Exemples : flickr, delicious, gmail, examples, wikipedia, technorati, netvibes, , etc.

Articles probablement reliés

1 Trackback

  1. Sunfox » Blog Archive » Interviewé dans SVM :

    […] Je suis interviewé à propos du Web 2.0, sa révolution et l’avenir du Web. Cette interview entre dans tout un dossier extrêmement intéressant qui porte sur le web caché, le web interdit et les nouvelles façons de surfer, etc. Je vous invite vivement à le feuilleter, on y apprends quelques trucs sympas. […]

Commenter


Vous pouvez avoir une jolie icône vous aussi en créant un gravatar.

Vous pouvez y saupoudrer de l'HTML5 avec les balises et suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>.


:D Sunny Ripert

est un développeur web vivant à Paris.

CV, me contacter


Textes et contenus sous licence Creative Commons.
Site crée par mes soins et propulsé par WordPress.